CSSCT extraordinaire sur le protocole sanitaire COVID-19 AG2R

CSSCT extraordinaire sur le protocole sanitaire COVID-19 AG2R

CSSCT EXTRAORDINAIRE SUR LE
PROTOCOLE SANITAIRE COVID-19 AG2R

Cette réunion a été initiée par les élus de la CSSCT, suite aux nombreuses remontées des salariés concernant les problématiques rencontrées par la mise en place du nouveau protocole sanitaire d’entreprise en date du 29 novembre.

 

En préambule, l’ensemble des élus de la CSSCT ont rappelé à la Direction ses responsabilités par la déclaration suivante :

La CSSCT rappelle que l’Employeur a l’obligation de veiller à la santé des salariés et engage sa responsabilité civile et pénale. Les propositions de la CSSCT répondent à minima à cette obligation et mettent l’Employeur face à ses responsabilités.

Au regard de l’évolution de la crise sanitaire, les élus CSSCT demandent :

  • La possibilité d’avoir une journée supplémentaire de travail à distance au-delà des jours prévus de l’accord de télétravail sur la base du volontariat.
  • En cas de cluster les élus souhaitent que l’ensemble des salariés du service soient mis en isolement et que les Rprox soient informés le plus rapidement possible.
  • L’attribution d’un titre restaurant par jour de travail pour l’ensemble des salariés qui n’utilisent pas le RIE.
  • L’abandon des plages fixes pour les salariés se rendant sur site.

 

La Direction estime que le nouveau protocole va au-delà des préconisations gouvernementales en diminuant l’organisation des réunions, des déplacements et les moments de convivialités (à croire que le virus nous évite lorsque nous sommes derrière notre bureau).

La Direction est opposée à une journée supplémentaire de télétravail ou à une remise en place du travail à distance car cela réduirait le soi-disant lien social (pourtant nous avons demandé qu’un suivi et des mesures soient mis en œuvre pour garantir ce lien).

La Direction préfère que les salariés modifient leur journée de télétravail afin que les effectifs soient lissés sur la semaine en rappelant que c’est seulement une incitation mais pas une obligation... pour l’instant (la Direction marque ici sa position sur le refus d’une 3ème journée de télétravail dans le prochain accord). Ce lissage devrait permettre une fluidité d’accès au RIE, par ailleurs les prestataires essayent de proposer du « click and collect » comme alternative.

 

Pour Force Ouvrière nous ne pensons pas que ces demi-mesures règleront les problèmes d’accès au RIE dans des conditions sereines et sanitaires suffisantes. Sur certains sites, des salariés n’ont pas pu avoir accès à leur RIE par manque de place.

Pour éviter l’engorgement des RIE, La Direction envisage seulement de lever les plages fixes de la pause déjeuner... à quand une direction agile ?

 

Force Ouvrière a saisi l’Inspection du Travail concernant les clusters apparus sur plusieurs sites. Le protocole doit être respecter à la lettre, un salarié présentant des symptômes de la COVID 19 doit immédiatement retourner chez lui et consulter mais en aucun cas il ne peut rester sur son site comme cela s’est déjà produit.

 

Concernant les salariés ayant des enfants scolarisés, la direction s’engage à statuer de nouveau en cas de fermetures de classes ou de cas contact.

 

FO une équipe toujours à votre écoute !

En cas d’interrogation n’hésitez pas à nous contacter :

BG_FO_UES_AG2R@ag2rlamondiale.fr

 

 

Télécharger le document : Compte-rendu CSSCT au format pdf


Télécharger le document